Lucie Colin

Psychomotricienne

Diplômes et certifications


Bachelier en Psychomotricité - Institut Libre Marie Haps (Bruxelles)
Formation en Thérapie Psychomotrice - CPSE (Liège)

DSC_0925-2.jpg

Présentation

 

Lucie avait initialement tenté une université scientifique en Mathématique, Physiques et Chimie. Au bout d'une année, elle s'est réorientée vers les sciences humaines et est venue à Bruxelles découvrir la Psychomotricité.

 

Passionnée par cette approche à la fois humaine, introspective, scientifique et holistique, elle s'est épanouie à découvrir la complexité du développement de l'être. Le plus fascinant pour elle était de conjuguer une approche à la fois ludique, sensible, philosophique et concrète dans la rencontre avec une personne et dans une qualité de relation.


Durant son parcours, elle a alors approfondi certains outils afin de spécialiser son approche. Son travail de fin d'études s'est porté sur les deux thèmes de l'Espace et du Temps, avec un questionnement sur l'interaction entre la construction psycho-corporelle et spatio-temporelle. Ses expériences de stages l'ont ouvert aux publics porteurs de polyhandicap et de découvrir sa force de clown avec des personnes, dont le langage non-verbal est essentiel à la communication. La qualité de toucher est devenue un outil essentiel qui a rejoint l'utilisation du massage et de la relaxation en séance.


Avec les enfants, elle a travaillé avec différents publics (haut potentiel, troubles dys, inhibition psychomotrice ) en prise en charge individuelle. Comme outil particulier, les Arts-Martiaux (comme le Taekwondo, Taï-ji et la méditation) ont été des précieux supports pour permettre un défoulement, un recentrage et une capacité de concentration, de précision et d’habileté dans les mouvements.


Dernièrement, elle a fondé une ASBL et utilise la Musique et la Danse en lien avec la psychomotricité. Ses outils sont le piano, l'accordéon et le chant, par lesquels elle propose une autre manière de se rencontrer, s'exprimer et extérioriser les émotions brutes qui ne peuvent sortir en mot. Mais surtout, le métier de psychomotricien.ne est une opportunité de réveiller l'enfant qui est en elle, pour aller à la rencontre des autres, dans leurs difficultés, mais aussi de leurs forces. C'est avec un cœur d'enfant et un chapeau de professionnelle, que Lucie tente de réfléchir et de s'ajuster au mieux aux particularités de l'être qu'elle rencontre, tout en privilégiant ce qui donne du plaisir à jouer, à vivre et à exister.

Lucie développe plus spécifiquement en psychomotricité les domaines suivants :

 

  • Accompagnement du poly-handicap (enfant / adulte), handicap sensoriel et mental

  • Soutien aux enfants avec un Haut Potentiel (émotionnel, intellectuel et toute forme de dysharmonie)

  • Intervention auprès des inhibitions psychomotrices

  • Troubles spatio-temporels

  • Difficultés scolaires (apprentissage des mathématiques, difficultés en motricité fine, graphisme, écriture)

  • Troubles du développement (DYS, TDAH, TED, etc...)