PSYCHOLOGIE

L’enfant est un être en construction et de ce fait, il convient que nous nous intéressions à la façon dont il se construit, aux étapes de développement par lesquelles il passe ou encore aux crises qu’il peut être amené à vivre.

 

Le psychologue analyse avec l'enfant ou l'adolescent la façon dont son psychisme fonctionne, à partir d'un corps qui change chaque jour, qui a ses besoins et ses pulsions dans un registre relationnel de plus en plus complexe, de la famille en passant par l'école, ses pairs et le monde extérieur.

Dans un tel contexte, la verbalisation et l'usage de médias avec un professionnel favorise la poursuite du processus de subjectivation ou, en d'autres termes, le développement de l'identité et de l'individualité de l'enfant. Ce-dernier apprend à mieux se connaître, à mieux appréhender ses réactions, à nommer avec plus de précisions ce qu'il ressent et à orienter graduellement ses parents sur l'origine de ses crises. Par exemple, le psychologue pourrait aider à identifier et mettre en mots la colère ressentie par un enfant qui extériorise celle-ci par une agressivité physique à la maison. 

 

Le rôle du psychologue consiste également à considérer la dynamique familiale dans son ensemble. Il cherchera avec les parents le rôle possible des symptômes de l'enfant comme voie d'explication d'une dynamique relationnelle ou une souffrance plus ou moins consciente. 

Déroulement :

 

La première séance se déroule généralement en présence des parents, d'un tuteur légal ou de l'équipe éducative qui encadre l'enfant. Elle vise à cerner la problématique qui amène l'individu à consulter (anamnèse), démystifier la prise en charge et poser le cadre du suivi. Ce n'est qu'à partir du moment où les règles établies conviennent à l'enfant et à la famille que le suivi peut démarrer.

 

Les séances suivantes ont pour objectif de dresser un bilan de la personnalité, du fonctionnement et des difficultés de l'enfant ou de l'adolescent. Ceci se réalise par l'usage de la parole mais également de médias ou de tests projectifs. Lorsque le verbal fait défaut, la thérapie au champ d'argile, l'usage de l'écrit ou du dessin sont des outils régulièrement utilisés au sein de notre centre. Cette phase permet d’appréhender le fonctionnement cognitif de l'enfant, sa capacité à gérer ses émotions, à entretenir des relations avec autrui, etc. Le bilan clinique est ensuite partagé avec les parents en présence de l'enfant et avec son accord, ceci afin de favoriser l'alliance thérapeutique. Un bilan psycho-affectif peut être dressé par écrit par la suite dans le cas d'une transmission d'informations à une autre structure de soins ou à une école. 

 

En fonction du bilan, des hypothèses sont dressées et des objectifs construits sur base de celles-ci. Les séances qui suivent amorcent un travail autour des axes choisis et la réflexion en arrière-plan de la part de l'équipe Kinepsy permet l'évaluation de la pertinence des hypothèses et le repositionnement thérapeutique.  

Tarifs :

Le tarif pour un entretien en psychologie clinique peut varier en fonction de la durée de l'entretien, de l'expertise du professionnel rencontré et de la qualité de sa formation (certificats, études supplémentaires, grande expertise de terrain). Chacun de nos professionnels respecte néanmoins les recommandations émises par la Commission des Psychologues (www.compsy.be) à laquelle ils sont tous affiliés. 

 

Durée d'une séance : 30 à 50 minutes en fonction de l'âge de l'enfant.

Régularité des séances : Toutes les semaines ou toutes les quinzaines selon la demande et la problématique.

Tarif : 30 à 50 euros en fonction de la durée de la séance.

Remboursements : Selon votre mutuelle, vous pouvez bénéficier d'un remboursement de 20 euros par séance. Le psychologue de votre enfant vous informera des possibilités à ce niveau lors de votre premier entretien.